Lactarium Nantes

0

Lactarium à usage interne et externe

LACTARIUM NEONATOLOGIE
HÔPITAL MÈRES ENFANTS
CHU de Nantes
38 Bd Jean Monet
44093 NANTES Cedex 1

Tel:  02 40 08 34 82
Fax: 02 40 08 36 50

Responsables Mail Fonctions
BOSCHER Cécile cecile.boscher@chu-nantes.fr Médecin
BALLIGAND Arlette arlette.balligand@chu-nantes.fr  Cadre de Santé
Puéricultrices collectrices bp-lactarium@chu-nantes.fr Puéricultrices collectrices

Le lactarium accueille les mamans et répond aux appels téléphoniques pour conseiller, soutenir et promouvoir l'allaitement maternel auprès des parents et des professionnels de la santé.
Ouverture au public du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 sauf jours fériés Lien CHU Nantes

étape n° 1: accueil et entretien
Missions du lactarium du CHU de Nantes lactarium

  • collecte et contrôle du lait maternel
  • traitement et stockage du lait maternel
  •  distribution du lait maternel sur prescription médicale
  • centre d'information et de promotion de l'allaitement maternel En 2014, il a été collecté 3740 litres de lait maternel en  Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Morbihan, Vendée et Ile-et-Vilaine.Pour faire un don anonyme et gratuit de lait maternel excédentaire, il suffit de nous contacter pour réaliser un dossier et nous nous déplaçons au domicile des donneuses dans un périmètre de 150 km. Le lactarium fournit le matériel nécessaire au recueil du lait.Le CHU de Nantes accueille environ 150 grands prématurés par an, c'est-à-dire des enfants nés après moins de 32 semaines d'aménorrhée et dont le poids est inférieur à 1500 g, et environ 300 prématurés par an, c'est-à-dire des enfants nés après moins de 37 semaines d'aménorrhée.


Déroulement d'un don de lait maternel

  •  prise de contact téléphonique ou physique : L'entretien a pour objectif de sensibiliser et de responsabiliser la candidate au don aux risques potentiels de maladies transmissibles par le lait maternel, à l'importance des risques liés à la prise de médicaments et des mesures d'hygiène à respecter lors du recueil du lait pour le don.La donneuse est informée des dispositions réglementaires sur les tests de dépistage obligatoires avant le don. L'information est complétée par la remise de documents explicatifs clairs.
  •  énoncé des critères de contre-indications relevant de la décision du 03/12/07 définissant les règles de bonnes pratiques prévues à l'alinéa 3 de l'article L. 2323-1 du code de la santé publique: ◦ usage de drogues par voie intraveineuse ou orale;◦ relations à risque de la donneuse ou de son partenaire;◦ infections sexuellement transmissibles;◦ antécédent de transfusion de produits sanguins labiles et d'intervention chirurgicale ayant pu occasionner une transfusion;◦ antécédent de transplantation de tissus ou d'organes;◦ antécédent de neurochirurgie;◦ antécédent d'insémination artificielle sans contrôle préalable du donneur;◦ dialyse rénale;◦ antécédents de traitement par des hormones hypophysaires extractives avant 1986 et antécédents personnels ou familiaux de maladie neurovégétative;◦ voyage et ou séjour au Royaume Uni supérieur à un an cumulé dans la période du 1er janvier 1980 au 31 décembre 1996;◦ tabagisme;◦ alcoolisme;
  • prise de médicaments non compatibles avec l'allaitement.
  • évaluation moyenne de la quantité de lait excédentaire.

 
étape n° 2: constitution du dossier administratif et confection du colis

L'identification de la candidate au don est effectuée.Confection du colis pour envoyer le matériel:◦ biberons à usage unique en lien avec la quantité quotidienne évaluée,◦ ordonnance pour les prélèvements sanguins avec les deux tubes (les prélèvements sanguins sont à effectuer la veille du passage du professionnel, soit dans un laboratoire soit par un infirmier libéral). Lors du passage l'agent du lactarium récupère les deux tubes (à conserver au réfrigérateur),◦ tire-lait manuel ou ordonnance pour la location d'un tire-lait électrique avec embouts, si besoin,◦ fiche de conseils,◦ feuille d'entretien médical pour validation par le médecin de la candidate.Le colis est expédié par transporteur dans les 24 à 48 heures, au domicile de la donneuse.


étape n°3 : la collecte

En général, la collecte se fait toutes les trois semaines. Entre chaque passage la mère met à congeler les biberons après chaque recueil.Si la mère, entretemps, a besoin de matériel ou n'a plus de place pour stocker le matériel, la collecte est avancée.Pour tout passage la date et l'heure sont convenues en fonction des disponibilités de la mère; les collectes se font généralement le matin.Lors du premier passage le professionnel doit récupérer la fiche d'entretien médical signée par le médecin, les tubes de sang et les biberons de lait congelé.

publié le 6 février 2013 par Jean-Christophe Rozé - médecine néonatale

Partager.

Les commentaires sont fermés.